Des rires et des larmes

Des rires et des larmes
En 12 ans de pratique de trail, je pense avoir vécu tous les types d émotions que l on rencontre dans la vie. A quelques heures d intervalle, on peut passer de l euphorie au plus grand désespoir ou inversement. Mais le plus intéressant est certainement ce que vous partagez avec les autres traileurs ou supporteurs sur les parcours.


J ai vu des rires, de la joie. J ai vu des regards affichant l inconnu l incompréhension du moment. J ai vu des grimaces de douleurs tant l effort a meurtri les muscles et les articulations. J ai vu le sang de gens qui avaient chuté. J ai vu le partage avec des coureurs qui vous donnent leur dernière barre de céréale. J ai vu aussi les engueulades pour des sujets futiles, et des réconciliations qui renforcent l amitié. J ai vu ces émotions que certains ne peuvent contenir en passant cette ligne d arrivée, des paroles qui ne peuvent sortir, des larmes qui jaillissent en même temps que des sourires. J ai croisé ces pro qui ne semblent pas souffrir dans des efforts aussi intenses. Ces spectateurs transis de froids sous la pluie pour soutenir leurs amis ou familles.

J ai vu ces couples qui partagent cette meme passion, ces meme douleurs, ces meme joies et qui malgré les difficultés se donnent la main pour continuer.
Je me rappelle encore ces bénévoles qui malgré le manque de sommeil restent toujours disponible pour vous aider. Idem pour ces kiné qui vous font les massages sans rechigner alors que vous sentez le chameau qui revient de 2 mois dans le désert. J’ai vécu en tant qu’organisateur ces remarques désobligeantes sur les problèmes de marquage, injustice quand au respect de la barrière horaire ou sur décalages de kilométrages annoncés ou ravitos insuffisants. Je reçu aussi ces remerciements qui emplissent de satisfaction du travail accompli, etc, etc…
Chaque départ d’un nouveau trail, c’est une nouvelle aventure. Qu’il fasse 30 km, 100 km ou 300 km. C’est tout cela qu’on recherche et pas uniquement le défi personnel.

Donc, mon #TOR17, ne me déçoit pas ! fais moi venir les larmes, et remplis moi de joie …

Une réflexion au sujet de « Des rires et des larmes »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *